Lettre d'info n°5

.....................................................................................................................

Bonjour à tous !
Voilà comme chaque fin d'année quelques nouvelles des Films de Loulette !
2015, année double face, faite essentiellement de théâtre et d'art contemporain, le tout ayant pour point commun une belle utopie... qui fonctionne !


Face A : la désormais habituelle (pourvu que ça dure !) Fabrique des Petites Utopies, qui m'a confié cette année 2 gros projets :
Le film de création, la captation, et la création du DVD de leur magnifique "Rue des Voleurs", adapté du roman de Mathias Enard.
La nouvelle version du film retraçant l'histoire de cette belle compagnie, qui apparaît dans le DVD des "15 ans", accompagné de la captation du spectacle pour enfants "Le Mystérieux Voyage".


Face B : la TEC de Voiron, lieu de création, d'expérimentation et d'exposition, dans laquelle j'ai pu venir capter quelques images des expositions de Blux, Catherine Grangier, François Germain, et capturer quelques moments de la belle et touchante soirée de Biennale.


Là dessus, mon cher projet 180° semi-mondes que je ne laisse pas tomber. Il paraît qu'il faut s'accrocher dans la vie...
Tout celà est encore flou mais il semblerait qu'un producteur grenoblois (une productrice en l’occurrence) soit intéressée...
On n'en dira pas plus pour le moment.


Je termine avec un petit chapitre sur Agora Peuple et Culture, la chouette association pour laquelle je suis bénévole.
Voici un aperçu de la soirée de cloture de résidence de la poète Samira Negrouche.
D'autres projets devraient être à suivre avec Agora pour 2016...

Et une vidéo toute simple pour saluer la belle initiative d'RESF et Ras l'Front Voiron afin d'encourager nos élus à organiser l'accueil des réfugiés sur le Pays Voironnais.


Voilà pour 2015 ! En 2016, la rythme s'accélère : fistonnette ayant fait sa rentrée, mon temps libre s'étoffe !
N'hésitez plus à me faire crouler sous le travail, c'est le moment !

Au plaisir de vous croiser au cours de cette nouvelle année,

Lucie.